Comment le monde actuel a privatisé le silence

Comment le monde actuel a privatisé le silence

Les technologies modernes nous sollicitent de plus en plus, et chacun semble s’en réjouir. Or, cela épuise notre faculté de penser et d’agir, estime le philosophe-mécano Matthew B. Crawford.
[ Lire plus… ]

Ndlr : Un article qui repose sur un problème de fond et une analyse construite et élaborée. D’autant que j’ai fait voici longtemps le même constat et j’ai raccroché ma cravate et je suis passé à une vie de manuel. Résultat : aujourd’hui je suis complètement ruiné et malade ! D’expérience, son parcours est donc vrai tant que tout va bien, mais techniquement, de passer du statut de chercheur dans un think-thank a celui de réparateur de motos est un refus de la vie et non pas une recherche de la vie. Mais il faut qu’une tuile nous tombe sur la gueule pour le comprendre, ce qui ne semble pas être son cas, heureusement pour lui, malheureusement pour son auditoire inconscient qui boit ses paroles. Aussi, je tente aujourd’hui de reprendre pied, mais c’est probablement trop tard et d’avoir commis la même erreur que lui m’aura très certainement coûté la vie.