Comment empêcher l’Internet des objets de se transformer en cyberarsenal ?

Comment empêcher l’Internet des objets de se transformer en cyberarsenal ?

L’industrie 4.0, c’est la fusion de l’Internet industriel des objet
[ Lire plus… ]

Ndlr : Et si une sorte de « mini blockchain » garantissait chaque connexion ? Que chaque ordinateur qui se connecte soit ainsi identifié avant de pouvoir injecter la moindre ligne de code sur le réseau ?  L’enjeu est en tous les cas crucial, il y a bien longtemps que je dénonce l’exposition de notre société à la composante informatique. Il suffit de couper le bon câble au bon endroit, de paralyser le bon noeud au bon moment, pour engendrer des pertes phénoménales et engendrer des troubles catastrophiques.  En 98, alors que SFR appartenait à Vivendi, et l’amendement Messier prévoyait un abonnement à chacun de ses salariés en sus de son salaire. Il y a eu la grève des postiers, blocage total du courrier. Du coup, SFR n’ayant pas reçu le chèque de Vivendi à temps… à bloqué toutes les lignes de Vivendi… celle de Jean-Marie Messier compris, bien évidemment.  Quand on sait qu’un retard de 5 minutes à un rendez-vous Pôle Emploi peut valoir la radiation, la radiation la perte des allocations qu’il faudra deux mois à récupérer et ce que la perte de deux mois d’allocations de perdues peut engendrer comme conséquences en cascade, on imagine les conséquences de quelques heures de coupure du réseau.  Plus de transports publics, plus de paiement par carte de crédit, plus d’argent liquide, plus de possibilité de payer quoi que ce soit où que ce soit, plus de carburant…  Il en faudrait très très peu pour faire vaciller notre société ultra complexe et hyper évoluée. Un battement d’aile de papillon suffirait.

Fermer le menu