Clearview AI, spécialiste de la reconnaissance faciale, est attaqué par un groupe d’ONG en Europe

Clearview AI, spécialiste de la reconnaissance faciale, est attaqué par un groupe d’ONG en Europe

Quatre organisations non gouvernementales (ONG) – Privacy International, Hermes Center for Transparency and Digital Human Rights, Homo Digitalis et Noyb – ont déposé plusieurs recours contre la start-up Clearview AI auprès des autorités de protection des données en France, en Autriche, en Italie, en Grèce et au Royaume-Uni. [Lire plus…]

Ndlr : C’est trop tard, de toute façon on ne peut plus rien faire. S’il est possible de lutter contre les banques de données concentrant les données personnelles, on ne peut pas lutter contre la capacité de collecter des données sur des bases de données dispatchées partout. Aujourd’hui l’information existe. Et au lieu d’exister sous forme d’une fiche synthétique, les intelligences artificielles vont chercher sur un certain nombre de bases de données des éléments disparates selon certains paramètres et les synthétisent à la demande. Il n’y a pas de génération de fiche, juste d’un renseignement.