Chirurgie de l’obésité : trop d’opérations inutiles

La réduction de la taille de l’estomac ou la réalisation d’une dérivation des aliments sont des interventions lourdes. Elles sont aujourd’hui pratiquées en trop grand nombre en France. Par Jean de Kervasdoué, Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) [Lire plus…]

Ndlr : depuis le temps que je dénonce cette boucherie qu’on voudrait absolument m’imposer, me contraignant à littéralement me défendre contre le corps médical. Si je refuse cette absurdité mortifère, alors c’est que je ne veux pas être soigné et donc on ne peut rien pour moi, point final ! Mais je savais bien que ça finirait par sortir.

Et ce n’est pas anodin, c’est extrêmement grave aussi bien par l’ampleur que par les conséquences. D’entamer pareillement le système entérique ne saurait être sans conséquence. Même dans les cas considérés comme réussis, à terme c’est un échec systématique. A 5 ans beaucoup réussissent à aller mieux, quelques-uns vont très mal et subissent de graves conséquences. A 10 ans un certain nombre reprend du poids. A 15 ans tous ont repris du poids. A 20 ans c’est les carences, le diabète, tout simplement parce que cela fait trop longtemps que le corps n’est plus alimenté normalement.

Laisser un commentaire

Fermer le menu