Brexit : en quittant l’UE, le Royaume-Uni peut-il redevenir un champion du libre-échange ?

Brexit : en quittant l’UE, le Royaume-Uni peut-il redevenir un champion du libre-échange ?

Dès la sortie de l’UE effective vendredi, le gouvernement aura à coeur de montrer qu’il tient la promesse faite depuis le vote sur le Brexit en 2016 de « reprendre le contrôle » de sa politique commerciale. Reste qu’il n’est pas certain que le pays parvienne à compenser ce qu’il perdra en sortant de l’UE.
[ Lire plus… ]

Ndlr : C’est pas possible, ça ne marchait pas dans le monde d’avant, où l’Occident faisait la loi, ça ne marchera pas dans un monde de nouveaux puissants. L’idée même est ridicule.

Et non seulement ce n’est pas le cas, mais une fois le RU sorti, les pays qui ont des traités avec eux voudront revenir dessus pour les adapter, en conséquence leur perte d’influence et d’accès au marché européen. On n’accepte évidemment pas les mêmes compromis avec un pays qui accède au marché unique le plus riche du monde de plus de 500 millions de personnes avec un passeport financier et un petit pays indépendant exposé à tous les vents et qui n’a rien à offrir que lui-même.

Objectivement, vous avez deux voisins qui vous ouvrent la porte à Noël :

– Pierre, 85 ans, aigri, jaloux, avec une retraite de 782€

– Josette, 43 ans, joyeuse, accueillante, milliardaire qui a financé l’école maternelle de vos enfants.

Faites votre choix, c’est tout vu… Ca ne veut pas dire que vous ne direz plus bonjour à Pierre, mais pour que vous alliez manger chez lui à Noël, il va devoir faire des concessions qui n’iront pas dans le sens de sa personnalité.

Concrètement, le RU était en faillite au moment de son entrée dans l’UE, et ce alors qu’il régnait encore littéralement sur le monde. Le Commonwealth était encore jeune. L’Occident était la seule civilisation développée du monde, les chinois vivaient dans des sampans sur le Mékong et il y avait encore des tribus en Afrique qui vivaient dans des huttes.

Maintenant que les africains émergent et que les chinois sont si puissants, ils s’imaginent que la merde de mouche sur une carte qu’ils sont va être si sexy qu’ils pourront obtenir les avantages qu’ils souhaitent avec les autres alors qu’ils n’ont rien à offrir en échange ?

Non mais, sérieux.. .

-La vérité est qu’ils vont devenir le hochet des puissants. Les USA vont leur promettre monts et merveilles s’ils prennent leurs distances avec les chinois, en particulier sur la 5G, par exemple, qui est un détail d’un point de vue commercial, mais que les USA ont monté en épingle pour que cela devienne une pièrre d’achoppement pour les chinois qui vexés le sanctionneront par le refus d’autres avantages.

…Et ça avec les conditions à respecter pour transiger avec l’Europe, qui ne voudra pas d’un paradis fiscal à sa porte et ne se gênera pas pour leur fermer la porte si jamais ils font n’importe quoi.

Y’a pas photo !