Au Soudan, l’excision est désormais considérée comme un crime

Au Soudan, l’excision est désormais considérée comme un crime

Au Soudan, les autorités de transition ont adopté la semaine dernière l’amendement d’un article du Code pénal qualifiant désormais de crime la mutilation génitale féminine, autrement dit l’excision. Une réforme saluée par l’Unicef et les défenseurs des droits de femmes. [Lire plus…]