Après le pétrole, les Emirats se mettent au nucléaire

Après le pétrole, les Emirats se mettent au nucléaire

La première centrale nucléaire du monde arabe a démarré samedi 1er août aux Emirats arabes unis. [Lire plus…]

Ndlr : Ils ont un désert immense et aride, ils auraient pu y implanter des centrales solaires colossales, photovoltaïques pour la journée, thermiques pour le pilotage. Ils ont des capacités hydrothermiques gigantesques… mais non, ils vont vers le nucléaire.

Les Emirats ont une surface géographique de plus de 80’000 km², dont plus de 65’000 km² de désert. Ils partagent avec Oman et l’Arabie la plus vaste étendue de sable de la planète qui fait 650’000 km². Le potentiel énergétique est juste colossal. La centrale solaire Noor au Maroc, la plus vaste du monde, a coûté environ 1 milliard de dollars et produit exactement 580 MW, soit environ 1 dixième des 5600 MW de cette centrale nucléaire. Elle occupe 2000 hectares. Dix centrales comme Noor auraient donc coûté 10 milliards, occupant 20’000 hectares, soit 200 km², soit moins de 0,3% de la surface du désert.