Anne Hidalgo réfléchit à tourner la page d’Autolib’

La maire de Paris dit étudier la mise en place d’autres systèmes d’autopartage dans la capitale, alors que le groupe Bolloré, propriétaire d’Autolib’ réclame 46 millions d’euros par an aux communes adhérant à son service. [Lire plus…]

Ndlr : Bolloré a véritablement une vision très arrangeante des affaires : pile je gagne, face tu perds ! Il imagine un système commercial, qui se veut rentable, signe avec Paris un partenariat. Si ça avait été rentable il encaissait les bénéfices, il n’en fait pas c’est à la ville de payer.