À Kano, dans le nord du Nigeria, on n’en finit plus de creuser des tombes

À Kano, dans le nord du Nigeria, on n’en finit plus de creuser des tombes

Dans les cimetières de Kano, depuis quelques semaines, les fossoyeurs sont dépassés. Des dizaines de décès mystérieux ont été recensés dans le deuxième État le plus peuplé du Nigeria. Le Covid-19 est le principal suspect. [Lire plus…]

Ndlr : le niveau médical est tel que comme chez nous il y a quelques siècles, où l’on mourrait « des fièvres »… faute d’être capable d’identifier la maladie.